lundi 2 janvier 2017

⚓ J'ai jeté l'encre avec « La Religion » de Tim Willocks



1565, l’île de Malte, essayant de résister à l’assaut des Janissaires. Au milieu de cette grande bataille, Matthias Tannhauser, trafiquants d’armes et d’opium, ancien janissaire, présent sur les lieux pour Carla La Penautier, une comtesse à la recherche d’une chose qu’elle a perdue il y a plusieurs années sur cette île. C’est l’arrivée imminente des janissaires sur l’île qui a poussé Carla à partir à la recherche ce qu’elle a perdue. Comment a-t-elle réussir à convaincre Matthias Tannhauser, qui à priori n’est du genre à ne pas risque sa peau pour les autres, d’aller sur cette île ? Vont-ils trouver ce qu’elle a perdu ? Et vont-ils s’en sortir vivant et en un seul morceau au milieu de tout se sang qui s’apprête à couler ? A vous d’ouvrir les pages de ce romans si vous souhaitez le découvrir.

L’auteur nous met tout de suite dans l’ambiance avec la découverte de Matthias à l’âge de 12ans, bien que le tableau semble idyllique, très vite le sang coule. Cette introduction avant de revenir en l’an de grâce 1565, nous permet de mieux cerné la complexité de Matthias, en plus de nous mettre dans le bain, parce que du sang, nous allons en trouver sur le chemin des personnages.

Nous nous retrouvons donc au cœur d’un conflit religieux, et ce n’est pas le seul conflit de ce roman. Dans l’ombre, un corps de la religion catholique conspire. Ce qui les motive, comme tout homme, le pouvoir. L’auteur nous plonge vraiment au cœur de cette époque et de cœur de guerre, nous offrant un roman avec un récit historique. Ce que je trouve dommage, c’est que du coup, la quête de Carla, et la raison de la présence de Matthias sur cette île passe au second plan, alors que c’est qui m’intéressait le plus. A côté de ça, l’auteur offre à ses lecteurs de scènes de batailles très explicites, et bien que la lecture en reste intéressant, pour moi ces scènes étaient beaucoup trop longues et beaucoup trop nombreuses. Malgré tout, ce roman est une belle découverte, et le personnage de Matthias fascinant.


Éditions Pocket - Historique - 950 pages - 10,00 en version poche

5 commentaires:

  1. Je ne sais pas si ce roman pourrait me plaire, ce n'est pas trop mon genre malgré un résumé intrigant... Puis s'il y a beaucoup de descriptions de scènes de bataille, je pense moyennement aimé^^' Mais c'est chouette que ce roman t'aie plu :) !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis heureuse de te voir de retour ♥
    Ce livre a l'air intéressant pour son côté historique, mais pour le reste... Je ne suis pas sûre de trop apprécier si des éléments importants sont mis au 2nd plan.

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre ne me tente pas particulièrement mais je suis ravie d'avoir l'occasion de te lire à nouveau :)

    RépondreSupprimer
  4. Contente de lire ton avis sur ce livre :)
    C'est vrai qu'il est très gros !

    RépondreSupprimer
  5. Même si ton avis semble plutôt mitigé, les thèmes abordés sont des plus intéressants, je risque de me laisser tenter par cette aventure et ce saut dans le temps :)

    RépondreSupprimer

Laissez un passage de votre voyage à bord.