samedi 10 septembre 2016

⚓ J'ai jeté l'encre avec « Tant que dure ta colère » de Åsa Larsson


Présentation de l'escale :
Le corps d’une femme repêché dans une rivière à la fonte des neiges au nord de la Suède. Une procureure au sommeil hanté par la vision d’une silhouette accusatrice. Des rumeurs concernant la mystérieuse disparition en 1943 d’un avion allemand au-dessus de la région de Kiruna. Une population locale qui préfère ne pas se souvenir de sa collaboration avec les Nazis durant la guerre.
Sur les rives battues par le vent d’un lac gelé rode un tueur prêt à tout pour que le passé reste enterré sous un demi-siècle de neige et de glace…


Organisateur : Éditions Albin Michel
Escale : Policier
Encre : Grand Format
Nombre de vagues : 336
Prix du voyage : 20,00 €


Mon avis :
Bonjour mes petits matelots, je vous embarque pour un autre voyage en Suède. C’est une destination que je ne propose pas pour la première fois… la faute au polar suédois :D Cette fois, je vous emmène dans un village reculé en plein hiver. Sortez vos blousons et préparez vous un bon chocolat chaud. Je remercie Babelio et leur masse critique, qui m'ont permis de découvrir et de vous faire découvrir ce voyage.

Je découvre l’auteure et le personnage de Rebekka avec le 4ème opus de ses aventures. Je peux déjà vous dire que j’ai envie de découvrir ces précédentes aventures après avoir refermé ce roman. J’aime beaucoup la façon dont l’auteur a choisi de raconter cette histoire. Elle s’ouvre sur la mort de Simon et Wilma, nous savons comment ils sont morts, mais nous ne connaissons à ce stade ni le meurtrier, ni le mobile. Un scénario qui commence comme à la Colombo, j’adore, et j’adorais regarder les épisodes de Colombo, il y a en qui on connu parmi vous ? ;) Autre point que j’ai énormément aimé dans la façon de faire de l’auteure : elle fait parler les morts. Bien que Wilma soit morte, elle revient en tant que fantôme et suit les protagonistes qui enquêtent sur sa mort, elle transite aussi autour de ses proches et des personnages qu’elle a côtoyés. Du coup, c’est comme si on suivait le récit du point de vue Wilma, comme si elle nous racontait ce qu’elle voyait. Tantôt un registre impersonnel est utilisé, la narration classique à la troisième personne, tantôt un registre un peu plus personnel à Wilma, c’est ce qui donne cette impression que c’est elle qui nous raconte.

Je vais quand même vous parler un peu du personnage principale, j’ai sentit qu’elle a vécu pas mal de chose avant d’en arriver là, c’est d’ailleurs ce qui me donne envie de lire les précédents livre, et c’est une bonne chose de ne pas se sentir perdu par rapport à ce qui a pu se passer avant. L’auteure résume bien, assez pour intriguer quelqu’un qui n’aurait pas lu les aventures comme moi, et je pense assez pour ne pas ennuyer qui au contraire aurait lu. Par contre je ne l’ai pas trouvé assez mit en avant pour un personnage principale, ce qui n’est pas non plus mauvais, cela permet de laisser de la place aux autres personnages, et c’est un vrai plaisir de les découvrir aussi. Nous nous rendons compte qu’enfin de compte ce n’est pas que l’enquête de Rebekka qui est procureur, mais aussi l’enquête de ses collèges policiers. Un autre personnage est mit en avant par l’auteur, je n’ai pas envie de trop en dire, cela gâcherait le suspens du roman, mais ce personnage est très complexe de prime abord, au fur et à mesure de notre lecture, nos sentiments pour celui-ci change, et c’est un point très positif pour l’histoire je trouve. Je me suis retrouver étonnée de pouvoir faire preuve de compassion pour un tel personnage.

En bref vous l’aurez compris, un roman bien écrit, un suspens bien présent et de bons personnages. Si ce n'est pas un coup de cœur malgré toutes les belles choses que j'ai dîtes, c'est que bien que j'ai été séduite par l'enquête en elle même et la façon dont l'auteure présente cette enquête, malheureusement je n'ai pas été assez séduite quand il s'agissait de rentrer dans la vie personnelle des personnages. Cela reste un très bon roman, une belle découverte. Un frisson venu tout droit du Nord :D

10 commentaires:

  1. J'aime beaucoup les romans qui se passent en Suède, je note le nom de l'auteure. ^^ C'est dommage pour les personnages... J'essaierai quand même de tenter un jour, ton avis me rend curieuse. ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ça donne froid^^
    C'est vrai que la Suède est un pays de polar.

    RépondreSupprimer
  3. Pas mal pas mal ! J'adore les pays nordiques, alors évidemment j'ai très envie de découvrir ce livre, mais en même temps j'ai peur d'avoir du mal à accrocher à la narration (le fait que les morts parlent, etc). Mais à voir ! :D

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas certaine que les thriller psychologiques soient faits pour moi ^^.

    RépondreSupprimer
  5. Il faudra que je découvre cet auteur !! :)

    RépondreSupprimer
  6. Tu me donnes envie de tester cette saga, avec le premier tome, bien entendu :p

    RépondreSupprimer
  7. Tu donnes bien envie de le découvrir en tout cas. Et c'est vrai qu'il y a un paquet de polars / thrillers suédois qui sont très bons (d'ailleurs, ce serait bien qu'ils soient plus connus pour ça que pour leurs meubles en kit)

    RépondreSupprimer
  8. J'adore les polars suédois alors je me le note :D

    RépondreSupprimer
  9. J'ai hâte de le commencer, il est dans ma PAL !

    RépondreSupprimer
  10. Il est sur ma pal et je comptais le lire courant octobre... On verra quel sera mon ressenti!

    RépondreSupprimer

Laissez un passage de votre voyage à bord.