jeudi 10 décembre 2015

⚓ J'ai jeté l'encre avec « Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur » de Harper Lee


Présentation de l'escale :
Dans une petite ville de l’Alabama, à l’époque de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960, au cœur de la lutte pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, connut un tel succès. Mais comment ce roman est-il devenu un livre culte dans le monde entier? C’est que, tout en situant son sujet en Alabama dans les années 1930, Harper Lee a écrit un roman universel sur l’enfance. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court story américaine et du roman initiatique. Couronné par le prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur est l’un des plus grands classiques de la littérature du vingtième siècle.


Organisateur : Éditions Grasset
Escale : Classique
Encre : Numérique
Nombre de vagues : 320
Prix du voyage : 15,99 €


Mon avis :
Je remercie les éditions Grasset pour la lecture de cet incontournable classique de la littérature du XXème siècle. Un roman fort avec un sujet sur la ségrégation qui à l'époque à du faire sensation. Un roman fort grâce aussi à son personnage qui n'est d'autre que le narrateur : Scout, une petite fille de 8 ans.

La première surprise de ce roman est sans aucun doute le narrateur. Jean-Louise Finch, dit Scout nous raconte quelques années de son enfance en compagnie de son frère Jem et de son père Atticus. On découvre une petite fille très intelligente pour son âge. Elle nous raconte son histoire à sa manière qui est bien celle d'une enfant, mais une enfant pleine de malice qui peut comprendre beaucoup de chose. Sa vie est surtout ponctuée par son entrée à l'école, où elle n'aime pas se rendre, et les visites en été de Dill, qui va l'amener à faire sortir de sa maison Boo Radley, un voisin taciturne qui se sort jamais, et qui fait l'objet de rumeurs plus folles les unes que les autres. Ce qui va vraiment changer la vie de Scout, c'est quand son père va être commis d'office pour défendre un noir accusé d'avoir violé une blanche. Elle va devoir alors défendre bec et ongle sa famille qui n'est pas bien vue, mais surtout garder la dignité dont lui parle son père.

L'auteur retrace une vie dans les années 30 assez triste pour les personnages quand j'y repense. Atticus n'a pas une situation facile, mais il n'a pas choisi la facilité. Ces principes font qu'il ne peut pas refuser d'être commis d'office pour ce noir, mais aussi qu'il ne peut pas se contenter de faire semblant de le défendre. Cette situation va non seulement lui attirer des ennuies, mais aussi attirer des ennuies à ses enfants. Je trouve que Scout s'en sort admirablement bien pour son âge, son regard plein de malice et d'intelligence va nous permettre de comprendre les enjeux de cette situation, mais elle va aussi apporter beaucoup de lumière au récit.

A travers cette petite fille l'auteure raconte des thèmes graves comme la ségrégation, mais aussi les préjugés, parfois violent, que les gens peuvent avoir contre les Noirs, mais aussi envers eux même, ici c'est ce fameux voisin taciturne qui en fait les frais. Toutes ses choses sont vue avec la légèreté et l'innocence de l'enfance, c'est qui rend le roman moins dure. Scout, Jem et Dill voient Boo Radley comme une crainte et un amusement, ce voisin est pour eux un fantôme. Quant à la différence entre Noirs et Blancs, elle ne représente pas un obstacle pour ses enfants contrairement aux adultes.

Ce roman est vraiment très fort, j'ai été emportée par le récit de cette petite fille qu'on voit tout doucement grandir. Je trouve que ce roman est un souffle de fraîcheur, mais aussi d'espoir de ce voir peut-être un jour débarrassé de la pire des maladies : le préjugé.


-----L'avis de mes partenaires :-----
- Fanny - Kathleen - Katycat -
- Madame Love -

26 commentaires:

  1. C'est un livre que j'ai vraiment très envie de lire, notamment grâce "Au monde de Charlie" qui fait une allusion à ce roman :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est un livre qui m'intrigue beaucoup et que je veux lire depuis plusieurs années ! J'espère en avoir un jour l'occasion. Merci pour cette belle chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre à lire, si il te fait envie fonce :D
      Merci !

      Supprimer
  3. Bon, je crois que j'ai trouvé un kdo de Noël pour ma belle-mère ! comme ça à l'occasion, je pourrais lui piquer lol !

    RépondreSupprimer
  4. Un roman qui marque à coup sûr, j'ai beaucoup aimé aussi. :)

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique billet, qui rend bien compte de toute la force et la richesse de ce classique. Dommage que le dernier opus d'Harper Lee ne soit pas du même souffle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je compte lire la suite et me faire mon propre avis même si globalement les personnes ont le même ressentit que toi j'ai l'impression :)

      Supprimer
  6. J'avais également beaucoup aimé, c'est un roman très fort et qui met bien en évidence l'état de la société américaine à cette époque. Par contre j'hésite encore à lire l'autre histoire d'Harper Lee, j'ai peur qu'il n'égale pas ne tirez pas sur l'oiseau moqueur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compte le lire et me faire ma propre idée :D

      Supprimer
  7. C'est un des classiques qui me tente le plus ! J'aimerais beaucoup le lire :)

    RépondreSupprimer
  8. Un incontournable de la littérature que je n'ai pas encore eu la chance de lire mais ton avis me motive bien, je pense me le procurer :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu passeras un bon moment entre ces pages :D

      Supprimer
  9. Il faudra que je le lise un jour, même la sister l'a lu ! Il a l'air bien tout cas. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est bien, je suis sûr que ta sœur t'en a dit du bien ^_^

      Supprimer
  10. Lu la dernière et j'avais beaucoup aimé ! L'écriture est très abordable et l'histoire en elle-même géniale (j'avais fait un exposé dessus). Contente que tu aies aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les classiques sont plus abordables que ce l'on imagine :D

      Supprimer
  11. Le thème de la ségrégation m'intéresse pas mal en ce moment. J'aimerais bien découvrir cette histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La ségrégation n'est pas le thème principale du livre (même si c'est la ségrégation qui va apporter des ennuies à la famille Flinch), il raconte surtout l'enfance de Scout, mais le personnage offre un point de vue très intéressant sur le sujet :)

      Supprimer
  12. J'ai adoré ce roman. Je suis bien d'accord, un incontournable de la littérature...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, incontournable, je me demande pourquoi je ne l'ai pas lu plus tôt ^_^

      Supprimer

Laissez un passage de votre voyage à bord.